L’Orangerie, Avrig (RO) 2009
Un tas composé de boule de papier aluminium, tapis composé de film alimentaire, rideaux synthétique blanc retroussé et attaché ensemble.
100m2 au sol.

Le hall central de l’orangerie a abrité l’installation de Sonia Kacem durant sept jours. Sonia travaille généralement de manière très intuitive avec les espaces. Plastiques, cartons, ficelles et bandes adhésives sont autant de matériaux (souvent très colorés) qu’elle utilise pour faire entrer tous les paramètres dans un dialogue cohérent. Lieu où, autrefois, des ananas et de l’aloe vera étaient cultivés, l’ancienne orangerie est marquée par le passage de différentes époques. Plusieurs couches de peinture recouvrent le mur, ainsi que du ciment, appliqué sur des briques rouges. Le mur présente encore de grands trous, telles des blessures, ainsi que des traces de vieilles peintures. Le parquet et le plafond sont également empreints d’histoires. Sonia dialogue avec ce vaste espace sur un mode contemporain; elle lui donne, temporairement, une nouvelle identité, le réinterprète de manière poétique dans un processus de revitalisation tridimensionnelle. Sonia utilise ici principalement des feuilles aluminium et des rideaux blancs trouvés sur place et transformés par ses soins.


Katharina Hohmann